Edouard COCAGNE et Marie COCAGNE de Rosières-sur-Mance

Edouard né le 16 septembre 1925 à Rosières-sur-Mance, est le fils de Jean COCAGNE et de Françoise GILLOT originaire de Neuvelle-lés-Voisey (Haute-Marne). Marie, fille de Claude COCAGNE  et de Jeanne Françoise GRATTEPILLET originaire de Chauvirey-le-Châtel, est née le 28 septembre 1825 à Rosières-sur-Mance. Edouard  exerce la profession de vigneron à Rosières-sur-Mance.

Le couple émigre en 1855 (et non pas 1854 comme indiqué sur la tombe) aux Etats-Unis immédiatement après leur mariage qui a lieu le 6 juin 1855 à Rosières-sur-Mance.

Leur lieu d’implantation est à ASSUMPTION dans l’Illinois où Edouard est cultivateur (farmer).Marie est décédée en 1860 à l’âge de 35 ans d’une tuberculose foudroyante. Le couple a eu une fille Mary, qui est devenue religieuse à la congrégation des sœurs de la Providence de Mary-of-the Woods. Après le décès de Marie, Edouard se remarie avec Virginie BURGEOIS (BOURGEOIS).Au recensement de 1880, 2 enfants vivent avec le couple : Selena 18 ans et Séraphin 12 ans.

Des descendants d'Edouard et Virginie nous ont rendu visite à Rosières-sur-Mance le 23 juin 2018 (voir page "Rencontres")

Marie-Antoine ROY et Clarice COCAGNE de Rosières-sur-Mance

Marie-Antoine ROY est né en 1822 à Chauvirey-le-Vieil, il se marie à Rosières-sur-Mance en 1853 avec Clarice COCAGNE, sœur de Marie. Le couple s'installe à Rosières. 

Le couple, avec ses deux filles en bas âge, fait partie du même voyage vers New-York que Edouard et Marie COCAGNE.

Charles ROBARDEY et Augustine VAUTHRIN de Rosières-sur-Mance

Charles ROBARDEY naît le 26 septembre 1826 aux Aynans (Haute-Saône). Il se marie le 17 mais 1855 avec Augustine VAUTHRIN née le 31 mai 1835 à Rosières-sur-Mance. Le couple,  s'installe è Rosières où Charles exerce la profession de meunier. Charles et Augustine font partie du même voyage vers New-York que les deux couples précédents. On les retrouve à Ladonia au Texas avec leurs enfants, tous nés au Texas. Charles exerce à Ladonia la même profession, meunier, qu'à Rosières.



Claude VAUTHRIN et Marguerite HUDELLE de Rosières-sur-Mance

Claude est né le 19 mai 1809 à Rosières-sur-Mance. Il y exerce la profession de charpentier avec son frère Siméon. En 1840, il épouse, à Rosières, Marguerite HUDELLE.

C’est le 2 mai 1856 (quelques mois après Edouard COCAGNE) qu’il débarque à New-York à bord du paquebot SARATOGA en provenance de Liverpool (!) en compagnie de leurs enfants Théodore et Elisabeth.

Le couple s’installe lui aussi à Assumption, Illinois. En 1880, ils sont toujours à Assumption, en compagnie de leur petit-fils Leon, fils de Théodore. Claude est alors cultivateur. Théodore épouse, en 1871, Agnès BRULE, demi-sœur de Joséphine Marie BRULE, épouse de Séraphin COCAGNE.


Joseph LOGEROT de Rosières-sur-Mance

Frère de Jean (cf ci-dessous), il est né le 12 janvier 1824 à Rosières-sur-Mance. Célibataire, il accompagne Claude Vauthrin sur le Saratoga. Il a suivi Charles ROBARDEY à Ladonia au Texas où il exerce la profession de receveur de la poste. Il s'est probablement marié au Texas puisqu'il a eu des descendants.

Nicolas VAUTHRIN et Marguerite MASSEY de Rosières-sur-Mance

Nicolas VAUTHRIN est né à Rosières le 24 octobre 1807. Il épouse, en 1834, Elisabeth LOGEROT née en 1809 et décédée en 1849. En 1851, il se remarie avec Marguerite MASSEY. Le couple émigre aux Etats-Unis en 1855.

En 1870, Nicolas est présent à Ottawa (Illinois) dans une famille nommée PARROT. (François PERROT, voir plus loin). Son épouse Marguerite est alors sans doute décédée.

Jean LOGEROT et Adélaïde HUGUENY de Rosières-sur-Mance

Jean Logerot est né le 14 octobre 1825 à Rosières. Il épouse Adélaïde HUGUENY de Pisseloup (Haute-Marne) en 1850; il est le cousin germain de Marguerite Hudelle, épouse de Claude Vauthrin. Le couple réside d’abord à Pisseloup puis à Rosières. Jean et Adélaïde émigrent en juin 1855 en compagnie de Nicolas, père de Jean, âgé de 70 ans, de leurs deux premiers enfants, et aussi des familles Louet et Vincent.

Aux recensements de 1860 et 1880 on le retrouve à Assumption exerçant la profession de cultivateur (farmer), comme les familles Vauthrin et Cocagne.

En 1860, le couple vit avec ses 3 enfants Amelia (5 ans), Ruffine (8 ans), Henry (quelques mois) toujours à Assumption. Ils s’installent plus tard à Kankakee (Illinois). Pour Ruffine, il s’agit en fait de Marie Rufine née à Pisseloup le 27 juillet 1852.Amelia est Emile Joseph, né à Rosières le 2 février 1855 qui épouse Henrietta BERTRAND, puis, après le décès de celle-ci, Virginia BRULE (de la famille de Agnés, Wilhelmina). Henry est né aux Etats-Unis. En 1880 les enfants vivant au foyer sont Odell (16 ans), Mary (12 ans), Georgeine (11 ans) tous nés aux Etats-Unis.

Jean Baptiste VEZAIN et Thérèse MOUGEOT de Rosières-sur-Mance

Jean Baptiste est né en 1805 à Rosières et son épouse Thérèse la même année à Vitrey-sur-Mance. Ils se marient à Vitrey en 1828. Ils émigrent aux Etats-Unis vers 1855 et s’installent à Ottawa (Illinois) avec leurs enfants Thérèse Appoline née en 1826, les jumeaux François Alexandre et Anne-Claude nés en 1831, Justine née en 1836, Reine Marie Philomène née en 1841 et Anne née en 1846. Anne épouse Folson DORSETT à Ottawa.

Joseph JERRAIN et Anne Claude GARDEY de Vernois-sur-Mance

Joseph naît à Vernois en 1818. Il y épouse Anne Claude Gardey en 1840.

Le 21 octobre 1853, Joseph et Anne Claude débarquent à New-York avec leurs enfants : Auguste (non identifié) 22 ans), Hortense (6 ans), Sylvie (5ans), Joseph (11 mois). et en compagnie des familles Alexandre César, Nicolas Hugueny, Hypolitte Chapot.

En 1860 la famille réside en Illinois à Wygandt, Iroquois County.

On peut consulter l'arbre généalogique de cette famille sur familysearch (identification requise) :

Jean Claude LOUET et Marguerite LOGEROT de Rosières-sur-Mance

Jean Claude est né en 1807 à Vitrey, Marguerite en 1813 à Rosières. Après leur mariage en 1837 à Rosières, ils s'y installent. 

En juin 1855, ils débarquent à New-York en compagnie de leurs deux enfants Marguerite et Joseph et avec les familles  Jean LOGEROT-Adélaïde HUGUENY et Joseph VINCENT-Geneviève PETIT.

Ils s'installent en Illinois, à Assumption.

Joseph VINCENT et Geneviève PETIT de Vitrey-sur-Mance

Joseph et Geneviève sont tous deux nés à Vitrey en 1815. Ils s'y marient en 1838. Joseph y exerce le métier de charron et Geneviève celui de sage-femme.

Ils arrivent en juin 1855 à New-York, avec leurs deux enfants, Edouard et Zoé, en compagnie des familles LOGEROT et LOUET; ils s'installent en Illinois, à Pana, proche d'Assumption.

On peut retrouver l'arbre de descendance de cette famille sur wikitree.

Théophile LAURENT de Voisey

Théophile est né le 23 mai 1827 à Voisey. Il est le petit fils de Vinebaut LAURENT donc le neveu de Toussaint LAURENT (voir migrants de 1830).

Marié en Illinois avec Erminie Lois, la famille compte au moins deux enfants : Henry Joseph et Leonia.

D'abord établie à Assumption, on retrouve plus tard cette famille à Kankakee.

Contrairement à la famille de Toussaint Laurent, celle-ci a gardé l'orthographe de son nom.

Sébastien DURAND et Elisabeth TULPIN de Voisey

Cette famille indirectement liée à celle de Théophile LAURENT part également en 1855 pour s'installer à Assumption.

Sébastien est né le 16 juin 1816 à Voisey. Il exerce le métier de vigneron et épouse, en 1846,  Elisabeth TULPIN née à Voisey également.

Ils débarquent le 27 septembre 1855 à New-York en compagnie de leurs deux enfants : Virginie, 7 ans, et Eugène, 5 ans. 

Bathelemy Tulpin, frère d'Elisabeth, âgé de 19ans, et son épouse Julie les accompagnent également.

Nicolas HUGUENY et Marie RICHARD de Vernois-sur-Mance

Le couple débarque à New-York le 31 décembre 1853 avec ses deux filles Céline, 3 ans, et Ananine , 5 mois. Sur le même bateau sont présentes les familles CESAR et HUGUENY.

Le couple s'est installé en Illinois, comté de Kankakee, mais on ne retrouve aucune indication précise.

Par contre, la fille, Céline, née en 1850 à Vernois, épouse Mitchel Laroche, meurt à Chicago en 1935 et est enterrée à Martinton, comté d'Iroquois, Illinois. Le couple a quatre enfants : Albert, Emma, Josephine, Anna.

Rose LAURENT veuve Pierre CESAR, son fils Alexandre CESAR et sa belle fille Eugénie GAUTHIER de Rosières-sur-Mance

Rose LAURENT est la sœur de Toussaint LAURENT (voir familles 1830). Elle est née le 9 juin 1783 à Rosières-sur-Mance. Son mari, Pierre CESAR est décédé en 1830.

Elle débarque à New-York le 31 Octobre 1853 avec son fils Alexis (Alexandre aux Etats-Unis) né en 1826 et sa belle-fille Eugénie GAUTHIER née en 1830 à Saint-Marcel.

Leur neveu, Théophile LAURENT (voir ci-dessus) les accompagne également.

Jean Baptiste MILLOT Thérèse BRUNOT de Bougey 

Jean Baptiste MILLOT est né à Cemboing le 14 juillet 1812. Il est le fils de François MILLOT et Thérèse BRUNOT, elle même soeur de Pierre BRUNOT, migrant de 1830. Après son mariage en 1837 avec Virginie DORMOY, il réside à Bougey. Deux enfants naissent à Bougey : Etienne en 1841 et Alphonse en 1846. 

La famille débarque à New-York le 20 avril 1855 et elle s'installe à Assumption, Illinois.

En 1864, Etienne épouse Virginie DURAND, fille de Sébastien (voir plus haut cette famille).

François PERROT et Justine AGATHE FOYOT de Preigney

François PERROT est né à Guyonvelle (Haute-Marne) en 1797. En 1832, il épouse Justine Agathe FOYOT de Preigney. Le couple s’installe à Preigney et émigre vers 1855 aux Etats-Unis.

Il semble que leur fils Pierre les ait précédés aux Etats-Unis en 1853. Les parents et les autres enfants, Nicolas, Françoise, Stéphanie, Pierre Eugène le rejoignent quelques années plus tard. Ils s'établissent d'abord en Pennsylvanie, à Frenchville, mais se déplacent rapidement vers l'Illinois (Ottawa). Le frère de François, Nicolas, célibataire, est également présent.

Cette famille est liée avec celle de Nicolas VAUTHRIN, par l’intermédiaire de celle d’Augustin COCAGNE et Reine DESSIGNY. Ceci explique que Nicolas soit hébergé dans cette famille à Ottawa après son veuvage. Une autre raison de sa présence avec la famille PERROT est que François est le cousin germain de Rosalie PERROT épouse de François CHAPERON. François (Francis PARROT) et Justine (Augustine PARROT) sont donc présents à Ottawa (Illinois) en 1870, 3 de leurs 5 enfants habitent avec eux : Françoise Eugénie (Eugenia), Stéphanie (Stephena), Pierre Eugène (Eugene); Nicolas VAUTHRIN, sans doute veuf, habite dans la même maison. 

===========================================================================

En complément : Vers 1855, Théodore Alphonse Ducret né le 9 juillet 1837 à Rosières-sur-Mance, d'une famille de commerçants drapiers et épiciers, émigre en Australie.

Il est le fils de Jacques Joseph Ducret originaire de Haute-Savoie et de Marie Lallemand née en 1811 à Rosières. Veuve, Marie Lallemand s'est remariée avec François Crapart de Noroy. Comme, après ce mariage, on ne retrouve aucune trace de Marie et François tant à Noroy qu'à Rosières ou ailleurs, il ne serait pas impossible qu'ils aient rejoint Théodore Alphonse en Australie.

Théodore Alphonse, qui a épousé en Australie Emily Clara Bean d'origine anglaise, est décédé le 10 mai 1920 à Stratford, Australie, à l'âge de 82 ans.