Jean BRANCHE et Marguerite JACQUOT

Jean est, semble-t-il le premier arrivant de Rosières-sur-Mance à Lyme qui deviendra Rosiere. Son arrivée date de 1829 : est-il aussi celui qui a suscité les départs des autres familles en 1830 et 1831 ?

Il est né en 1787 à Rosières-sur-Mance et épouse en 1809 à Rosières Marguerite JACQUOT. Le couple a sept enfants : Siméon né en 1811 à Fresnes-sur-Apance (Haute-Marne), les autres sont nés à Rosières : Antoine en 1813, Marguerite en 1816, Marie en 1818, Jean en 1821, Louis Hugues en 1826, Geneviève en 1828.

Les descendances américaines de trois des enfants ont pu être identifiées : Siméon, marié avec Anne BOURCY de Rosiere et originaire de Lorraine, Marie avec Jérome Euger AUBERTIN de Rosiere et originaire de Blondefontaine, Geneviève mariée avec Charles André GAUGIEN de Rosière et originaire de Rosières.

Maison de Jean Branche Rosiere - Tombe de Louis Branche.                       Photo Rick Lawrence

branche

branche

Nicolas JACQUOT et Béline MALLARD de Rosières-sur-Mance

Nicolas JACQUOT est né le 11 juillet 1798 à Rosières-sur-Mance et décédé à Greenville, dans l’état du Wisconsin.

Il se marie le 16 février 1819 à Rosières-sur-Mance avec Béline MALLARD de Rosières née le 3 novembre 1797 - Rosières-sur-Mance et décédée en avril 1869 à Greenville.

Le couple émigre aux Etats-Unis à Rosiere avant 1832 accompagné de ses enfants Jean et Mélanie et, vers 1849 quitte Rosiere et part à Greenville dans le Wisconsin.

Un autre enfant, Louis, né à Rosiere en 1839 participe à la guerre de sécession au 47e régiment d’infanterie du Wisconsin. Sa biographie est contenue dans l’histoire des pionniers de Outagamie Country.